Deceuninck enregistre une lourde perte de 34,8 millions d'euros

Le résultat net est négatif à hauteur de 34,8 millions d'euros, alors que le groupe avait enregistré un bénéfice net de 19,4 millions d'euros en 2005.

Bruxelles (l'écho) Le groupe, spécialisé dans les profilés en PVC, a subi de lourdes pertes en 2006. Le chiffre d'affaires a grimpé de 3% à 662,7 millions d'euros. Deceuninck enregistre un EBITDA de 53,5 millions d'euros (2005 : 84,3 millions d'euros). L'EBITA passe au rouge à -1,7 million d'euros (2005 : 30,7 millions d'euros). Le résultat net est négatif à hauteur de 34,8 millions d'euros, alors que le groupe avait enregistré un bénéfice net de 19,4 millions d'euros en 2005. La dette financière nette est au même niveau qu'en 2005. Le conseil d'administration va proposer à l'assemblée générale un dividende au même niveau que celui qui a été versé pour 2005. S'il accepte, il sera versé un dividende brut de 0,25 euro par action.

Deceuninck a subi une année difficile sur le marché américain et au Royaume-Uni suite à des conditions pénibles sur le marché. Le groupe a connu une forte croissance sur le marché turc et en Europe de l'est. Le prix des matières premières et les frais de lancement de nouveaux produits ont fortement pesé sur les résultats. Le groupe a investi 54,7 millions d'euros en 2006, soit 8,25% du chiffre d'affaires).

Depuis 3 ans, Deceuninck a procédé à de nombreuses restructurations destiné à réaliser les objectifs de leur business plan 2009, affirme le groupe. L'Europe et la Turquie ont bien commencé l'année 2007. Le marché américain a du mal à se mettre en route. Le prix des matières premières s'est stabilisé à un niveau assez haut.

Alexandre Velge

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés