Publicité

Delhaize n'a pas offert au marché la surprise qu'il espérait

Un chiffre d'affaires qui se situe dans la fourchette supérieure de ses propres prévisions, une part de marché qui s'est encore renforcée en Belgique, plus de 100 ouvertures prévues en 2007...

(l'écho) Les nouvelles en provenance de Delhaize semblent être bonnes. Et pourtant. Dès l'ouverture des marchés, le titre Delhaize a cédé plus de 2,5%. A mi-séance, l'action perdait encore 2,66% à 64 euros.C'est que si le groupe au lion a rempli son contrat, le marché en attendait davantage.

Sur l'ensemble de 2006, Delhaize affiche un chiffre d'affaires de 19,2 milliards d'euros, en progression de 4,8%. La croissance atteint même 5,5% à taux de change identiques. Mais si Pierre-Olivier Beckers avait fixé son objectif entre 4,5 et 5,5%, le consensus du marché s'établissait, lui, à 5,7%.Mais, ce sont essentiellement les chiffres du 4e trimestre qui semblent avoir déçu le marché. Le distributeur annonce ainsi un chiffre d'affaires de 4,8 milliards d'euros, en recul de 1% sur le trimestre correspondant de 2005. En cause, bien sûr, l'affaiblissement du dollar par rapport à l'euro, puisqu'à taux de change identique, c'est d'une progression de 4,6% dont il faut faire état. Mais, le marché avait estimé que le recul trimestriel serait limité à 0,3%...

Autre motif de déception des analystes, la progression du chiffre d'affaires comparable qui est de 2,2% aux Etats-Unis et de 2,7% en Belgique, contre des attentes de respectivement 2,3% et 4%. Outre-Atlantique, Delhaize qualifie d'"élevées" les ventes de Food Lion et de "dynamiques" celles d'Hannaford. Par contre, Sweetbay souffre toujours du remodeling en cours et des ventes faibles chez Kash n' Karry.En Belgique, les données déjà publiées par Carrefour permettaient d'attendre une décélération de cette envergure. On rappellera qu'au 3e trimestre, le distributeur affichait encore une progression de 4,3%. Néanmoins, le groupe est parvenu à faire progresser sa part de marché, pour la porter au-delà des 26%, à 26,1% selon les chiffres AC Nielsen. Une tendance qui devrait se confirmer en 2007, au vu du programme d'ouvertures annoncé pour l'exercice en cours.

Deux autres bonnes nouvelles encore en provenance de Delhaize: l'agrandissement de son parc en 2007 de 101 nouveaux points de vente et un budget d'investissement de 825 millions d'euros, qui dépassent là par contre les estimations du marché. Pour ce qui est des perspectives chiffrées, il faudra attendre le 15 mars prochain, lors de la publication des résultats annuels...

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés