Deux filiales de Recticel sous protection judiciaire

RINA et RUNA, deux filiales américaines du groupe belge Recticel ont demandé une protection judiciaire face à leur créanciers. Elles ont lancé la procédure "chapter 11" en raison "de la crise qui frappe actuellement le secteur automobile américain et la situation de perte structurelle des activités "Interior Solutions" dans cette région", précise la société.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés