Euronav: bénéfice divisé par trois mais supérieur aux attentes

Baisse du chiffre d'affaires pour le transporteur maritime Eunonav. Mais le bénéfice net reste supérieur à la prévision moyenne des analystes.

(L'Echo) Le transporteur maritime de produits pétroliers Euronav a vu son chiffre d'affaires se réduire lors du premier trimestre 2007 en comparaison avec la période correspondante de l'exercice précédent. Il est passé de 202,26 millions de dollars à 151,97 millions. Le bénéfice net a été divisé par trois passant de 93,54 millions à 30,23 millions de dollars, soit 0,58 USD par action. Il est toutefois supérieur à la prévision moyenne des analystes qui tablaient sur un bénéfice net de 28,6 millions de dollars. De son côté, l'Ebitda est passé de 141,27 millions de dollars à 89,31 millions.

Il faut rappeler que le premier trimestre 2006 avait été exceptionnel grâce au marché spot des navires VLCC (capacité entre 200.000 et 300.000 tonnes). La moyenne des revenus journaliers des navires en propriété s'est élévée lors des trois premiers mois de 2007 à 51.000 USD par jour contre un niveau exceptionnellement élevé de 82.500 USD par jour pendant le premier trimestre 2006.

Les revenus journaliers moyens de la flotte de Suezmax d'Euronav (120.000 à 180.000 tonnes), frétés à long terme, s'élevaient à 35.800 USD au cours du premier trimestre 2007 contre 34.000 USD par jour un an plus tôt.

Un Suezmax appartenant en partenariat à Euronav et le groupe Wah Kwong vendu en décembre 2005 à des clients de Centrofin, a été livré à son nouveau propriétaire en janvier 2007, signale Euronav. La plus-value de 4,2 millions USD résultant de cette vente a été comptabilisée au premier trimestre.

La compagnie maritime attend également une compensation de 20,8 millions de dollars au deuxième trimestre suite à la clôture anticipée d'un contrat d'affrètement.

" Les taux pour les VLCC au deuxième trimestre, surpassaient, jusqu'à présent, ceux des années précédentes, relève Euronav, ce qui a permis de débuter le trimestre de manière très satisfaisante. "

Les taux pour les VLCC opérés sur le marché spot ont récemment manifesté les premiers signes d'affaiblissement conformément aux attentes saisonnières, a encore précisé le groupe coté sur Euronext Bruxelles.

Photo Belga

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés