Euronav veut participer à la consolidation du secteur des tankers

Lors de l'assemblée générale annuelle de ce mardi, les actionnaires présents ou représentés ont approuvé la distribution d'un dividende unitaire brut de 1,68 euro.

Bruxelles (L'Echo) Les années 2008 et 2009 risquent d'être assez agitées dans le secteur des tankers avec une forte volatilité des coûts de transport. En cause : l'obligation imposée par l'Organisation maritime mondiale de retirer de la circulation, d'ici 2010, les tankers à simple coque. La compagnie belge de tankers Euronav estime qu'elle traversera cette période sans encombres grâce aux revenus stables issus de la location à long terme de certains navires et grâce à la qualité de sa flotte et de ses services.

Elle se tient prête, en outre, à participer à la poursuite de la consolidation dans son secteur en utilisant éventuellement la participation de contrôle pour financer une acquisition. Voilà ce que l'on peut retenir de l'assemblée d'Euronav qui s'est tenue ce mardi matin. A cette occasion, Marc Saverys, le président du conseil d'administration a rappelé qu'Euronav n'envisageait plus une seconde cotation à la Bourse d'Oslo ou de New York.

Lors de l'assemblée, 59,5% du capital était représenté. Les actionnaires ont approuvé la distribution d'un dividende unitaire brut de 1,68 euro payable à partir du 27 avril et ont accordé la décharge aux administrateurs et aux commissaires. Ils ont aussi prolongé le mandat de trois administrateurs indépendants (Daniel Rochfort Bradshaw, Patrick Molis et Stephen Van Dyck) et celui de Michael Steimler pour trois ans.

Lors d'une assemblée extraordinaire, les actionnaires ont donné leur feu vert pour le renouvellement de l'autorisation du rachat d'actions propres.

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect