Ford Genk va travailler les samedis pour rattraper le retard de production

La direction du constructeur automobile Ford Genk a décidé de rattraper le retard de production les samedis. Les ouvriers de Ford Genk travailleront donc tous les samedis du moi de mai.

(belga) Ce sera probablement le cas pour certains samedis de juin mais aucune décision définitive n'a encore été prise en ce sens.

Les syndicats ont assoupli leur position par rapport aux heures supplémentaires puisque la charge de travail s'est alourdie. La production de Ford avait été arrêtée, lundi soir, par faute d'acheminement de certaines pièces détachées, à la suite d'une grève spontanée déclenchée par un des fournisseurs du constructeur automobile, la société SML.

Ces derniers ont approuvé, jeudi, un projet d'accord intervenu entre les syndicats et la direction. Les ouvriers des 3 autres fournisseurs ont repris le travail vendredi matin après une courte discussion sur l'accord conclu entre les syndicats et la direction. Ils se sont engagés, dans une déclaration d'intention, à faire une proposition similaire dans le courant de la semaine.

Le personnel des 3 fournisseurs souhaite pouvoir négocier l'apport de personnel supplémentaire et une augmentation salariale pour les ouvriers. Ils ont déposé un préavis de grève en ce sens. Pour rappel, SML a obtenu l'ajout de 4 travailleurs par shift et une augmentation du salaire des ouvriers de 0,60 euro par heure. Une équipe de SML s'est remise au travail hier afin de relancer la production.

Photo belga

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés