Publicité
Publicité

General Motors Anvers et Bochum pourraient perdre des emplois

La réduction de coûts prévue par General Motors pourrait avoir des conséquences sur les sites de Bochum et Anvers, selon Klaus Franz, président du conseil d'entreprise européen, qui a lancé cet avertissement dans le magazine Automotive News Europe. "Une fermeture signifierait la guerre", a-t-il précisé.