Honda rapelle près de 500.000 véhicules

©Bloomberg

Après Toyota, c'est le constructeur d'automobiles japonais Honda qui est à son tour touché par des problèmes techniques. Les coussins de sécurité de certains modèles, dont la plupart ont été livrés aux Etats-Unis, risquent d'exploser.

Bruxelles - (AFP) - Le constructeur automobile japonais Honda a annoncé mardi qu'il allait rappeler un total de 437.763 véhicules dans le monde, pour la plupart en Amérique du Nord, en raison de coussins de sécurité risquant d'exploser et de projeter des fragments de métal.

"Quand le coussin de sécurité se gonfle dans le cas d'un accident, il existe une possibilité pour que l'accroissement brutal de la pression interne du gonfleur entraîne une rupture de son enveloppe et provoque une dispersion de fragments de l'airbag, avec un risque de blessure pour les occupants du véhicule", a expliqué Honda dans un communiqué.

Les véhicules rappelés, produits en 2001 et 2002, sont au nombre de 378.758 aux Etats-Unis, 41.685 au Canada et le reste dans d'autres régions du monde, dont 4.042 au Japon, a précisé le constructeur.

Selon Honda, les modèles concernés sont les Accord, Civic, TL, CR-V et Odyssey aux Etats-Unis et au Canada, les Pilot et CL aux Etats-Unis seulement et les Inspire, Saber et Lagreat au Japon.

Un total de 514.355 voitures avaient déjà été rappelées dans le monde entre novembre 2008 et juillet 2009 à cause de ce même problème.
Ce rappel massif par Honda survient alors que le premier constructeur japonais Toyota est lui-même empêtré dans une vaste affaire de défauts techniques qui ont entraîné plus de 8 millions de rappels dans le monde.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés