IBt: la cour donne raison à la CBFA et Creafund

©Jerry De Brie

La Cour d'appel de Bruxelles a rendu un jugement dans l'affaire IBt. Les plaignants, c'est-à-dire la CBFA et Creafund, ont obtenu gain de cause sur toute la ligne dans leur plainte contre leurs principaux actionnaires, les groupes allemands Eckert & Ziegler (E&Z) et Steglitz MedInvest (SMI).

Bruxelles (L'Echo) - Pour rappel, deux recours avaient été introduits.

Le premier, introduit en février 2009 par Creafund II, l'actionnaire historique dIBt, réclamait le lancement d'une OPA.

Le second portait sur l'appel fait par les sociétés allemandes Eckert & Ziegler et SMI Steglitz contre les décisions prises par la CBFA leur enjoignant de lancer une OPA sur l'intégralité des titres IBt au prix de 3,47 euros par action.

Entre-temps,  les sociétés allemandes Eckert & Ziegler et SMI Steglitz ont lancé  une offre publique d'acquisition inconditionnelle sur l'ensemble des actions, parts bénéficiaires B et warrants non détenues par elles de IBt au prix de 3,47 euros par action.

Le prix qui sera payé sera de 3,64 euros par action, correspondant au prix de 3,47 euros comme déterminé dans le cadre des injonctions de la CBFA des 28 avril et 27 mai 2009, augmenté sur base de l'intérêt légal de 5,5%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés