Jean Thomas (Immobel) inculpé pour faux, usage de faux et détournement

Les faits concernent notamment la construction de logements et la réurbanisation de l'hôpital militaire d'ixelles.

(L'Echo) Jean Thomas, l'administrateur délégué de la société immobilière Immobel, a été inculpé, pour faux, usage de faux et détournement de deniers publics, a indiqué l'entreprise via un communiqué publié sur son site web.

Les faits, qui remontent à 1991 et 1992, concernent les conditions d'attribution du marché de réurbanisation du site de l'hôpital militaire d'Ixelles, et plus singulièrement une intervention régionale dans la construction de logements à prix déterminés, estimée à l'époque à 417 millions de BEF par un bureau d'études, consultant du Gouvernement régional.

Le marché avait été attribué à l'association momentanée de Bâtipont Immobilier et de Louis De Waele, une immobilière reprise ensuite par Immomils (en 1992), société elle-même reprise, en 2005 par Immobel.

D'autres personnes physiques que Jean Thomas ont été inculpées. Immobel n'a pas été inquiétée en tant que personne morale.

Vers 10h, le titre Immobel était stable, à 48 euros, dans un très faible volume.

Xavier Degraux

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect