Johnson Controls également à l'arrêt

Johnson fournit notamment, en tant que sous-traitant, des sièges pour la production de l'Opel Astra. Quelque 240 des 400 travailleurs de Johnson sont affectés à cette ligne Opel en deux pauses "just-in-time".

(belga) En raison de la grève qui touche le constructeur automobile Opel à Anvers, la production chez Johnson Controls, à Geel, est à nouveau à l'arrêt.

Lors des actions précédentes à Anvers, Johnson s'était également retrouvée confrontée au chômage technique.

Les syndicats estimaient jeudi matin que la reprise du travail était peu probable. "Vu que les premières discussions à Anvers ne sont prévues que jeudi matin, nous ne nous attendons pas à ce que le travail reprenne avant", explique Roger Dessers, du syndicat socialiste FGTB. En ce qui concerne les pertes d'emploi chez Johnson, qui devraient être causées par l'arrêt de la production du modèle Astra et le fait que l'usine anversoise n'est jusqu'à présent assurée de produire à partir de 2010 que 80.000 Chevrolets par an, les syndicats continuent à attendre.

De plus, Johnson demande toujours plus de clarté en ce qui concerne l'attribution de la production de sièges pour l'usine Audi de Forest, anciennement Volkswagen. Avant la restructuration chez VW Forest, Johnson comptait encore 530 travailleurs.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect