La Belge Icos sous pavillon US pour 36,5 euros le titre

La société californienne KLA-Tencor va lancer une OPA amicale sur ICOS Vision Systems dans une transaction en cash au prix de 36,50 euros l'action. Le seuil d'acceptation de l'offre a été fixé à 85% par KLA-Tencor. La transaction d'une valeur globale de 316,9 millions d'euros devrait être finalisée dans le courant du deuxième trimestre 2008. Le titre ICOS s'est fort logiquement envolé de 60,81% à la reprise des transactions.

Bruxelles (L'Echo)- Depuis ce matin, le marché belge était en effervescence. Les résultats d'ICOS Vision Systems, prévus à 7h45, se faisaient attendre. La conférence de presse fut ensuite annulée et la publication des comptes postposée. Euronext Bruxelles avait de son côté suspendu la cotation de la société louvaniste.

C'est peu avant midi que le suspens a pris fin avec l'annonce du lancement d'une OPA sur le spécialiste des systèmes de contrôles optiques.

La société américaine KLA-Tencor a en effet annoncé son intention de lancer une OPA amicale sur ICOS Vision Systems dans une transaction en cash au prix de 36,50 euros l'action, ce qui représente une prime de 35% sur les cours moyens de l'action ICOS au cours des 90 derniers jours. Le seuil d'acceptation de l'offre a été fixé à 85% par KLA-Tencor.

 

 

 

 

 

 



La transaction d'une valeur globale de 316,9 millions d'euros devrait être finalisée dans le courant du deuxième trimestre 2008.

KLA-Tencor s'attend à ce que la transaction ait un impact positif sur son bénéfice par action dès la première année.

Le CEO de KLA-Tencor, Rick Wallace, a souligné la complémentarité technologique entre les deux sociétés. Icos est spécialisé dans les systèmes de contrôle optique pour l'emballage, ainsi que dans les marchés de l'éclairage solaire et LED. Ce qui selon lui, devrait permettre à KLA-Tencor de sortir du marché primaire des semi-conducteurs.

De son côté Anton De Proft, président et CEO de ICOS, a indiqué la combinaison des deux entreprises devrait conduire à augmenter significativement la croissance potentielle et a pointé que les deux sociétés n'avaient pas de doublons dans leur gamme de produits.

Avant la suspension de cotation du titre ICOS, l'action s'échangeait à 22,20 euros. Dès la reprise des transactions, il s'est envolé de 60,81% à 35,70 euros.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés