Publicité
Publicité

La faïencerie Royal Boch reprise quatre mois après sa faillite

Après des mois de négociations, le tribunal de commerce de Mons a homologué lundi la reprise de la faïencerie louviéroise Royal Boch par l'homme d'affaires bruxellois Patrick de Maeyer.