Publicité

La reprise d'Hansen finalisée ce week-end

©Sofie Van Hoof

L'entreprise espagnole Gamesa et la société danoise Vestas sont en lice pour reprendre Hansen Transmissions, le fabricant de turbines industrielles. C'est ce qu'indique le quotidien d'affaires indien Economic Times. Une décision à ce sujet pourrait intervenir ce samedi.

Bruxelles (L'Echo/De Tijd) - Suzlon, l'entreprise mère du groupe Hansen Transmissions et basée à Kontich devrait réunir un conseil d'administration ce samedi afin de discuter de la vente de sa participation de 61% dans Hansen. Le producteur indien d'éoliennes Suzlon avait indiqué début juin qu'il envisageait de vendre tout ou partie de sa participation dans la société belge Hansen Transmissions. AE-Rotor Holding B.V., une société directement contrôlée par Suzlon détient 61,28% de Hansen. L'objectif de l'opération étant de réduire le niveau de l'endettement de la société.

Le sode de la participation est cotée à la Bourse de Londres. L'action a clôturé vendredi en hausse de 6,4% à 159,75 pence, ce qui valorise la participation de Suzlon à environ 1 milliard de dollars.

VESTAS

Vesas et Gamesa sont deux fabricants de turbines pour éoliennes. Le danois Vestas a déjà été lié avec Hansen. En tant que plus important fabricant d'éolienne il est le premier client d'Hansen Transmissions. Vestas a déjà fait part de son intention de procéder à des acquisitions dans le secteur sans pour autant préciser plus avant.

REPOWER

L'indien Suzlon a acheté Hansen en 2006. Le groupe était déjà actif dans la construction d'éoliennes et s'est renforcé en procédant à l'acquisition d'un fabricant de composants. Hansen Transmissions est l'un des principaux fabricants de turbines d'éoliennes.

Un an plus tard, Suzlon a franchi un étape supplémentaire en achetant le fabricant allemand de turbines pour éoliennes, Repower, après une lutte avec le français Areva. Suzlon a acquis cependant Repower au prix fort.

Hansen est cotée depuis 2007 à la Bourse de Londres, les capitaux levés à cette occasion ayant servi à financer d'importants investissements en Belgique, Inde et Chine. Fin de l'année dernière, Suzlon avait  vendu une partie de sa participation dans Hansen Transmissions - 10% exactement - au fonds d'investisememnt beglo-britannique Ecofin.

Roel Verrycken
david.collin@lecho.be
(c) - L'Echo

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés