Le groupe britannique Shanks reprend la société flandrienne Foronex

8653 ©Bas Beentjes / Hollandse Hoogte/

La filiale belge de la société britannique Shanks, spécialisée dans le traitement des déchets, a racheté la firme flandrienne Foronex. Basée à Wielsbeke, Foronex est le numéro un belge dans le traitement et la valorisation des déchets de bois. Elle réalise un chiffre d'affaires de 54 millions d'euros. Grâce à cette acquisition, Shanks entend développer une filière énergétique à partir de biomasse bois.Mais elle conservera les autres activités de Foronex dans le transport et la litière pour animaux.

Photo: centrale électrique au gaz et à la biomasse 

Bruxelles (L'Echo) - La société britannique Shanks, spécialisée dans le traitement des déchets, a annoncé lundi avoir acquis la société belge Forenex. Basée à Wielsbeke, Foronex est une firme familiale qui s'est spécialisée dans les produits connexes du bois. Pour l'acquérir, Shanks a déboursé 13 millions d'euros en cash. Mais ses 54 millions de chiffre d'affaires ajoutés aux 180 millions de la filiale belge de Shanks lui permettent de se placer en deuxième position du secteur, dernière Sita (Suez).

Orienté vers la collecte et le traitement des déchets et le nettoyage industriel, Shanks, qui gère notamment la centre d'enfouissement de Mont-Saint-Guibert, a décidé de se diversifier vers la filière énergétique. Actuellement, une partie du million de tonnes de résidus de bois traités par Foronex aboutissent déjà dans la filière biomasse et alimentent des centrales de production électrique, dont une d'Electrabel à Genk. "Notre but est clairement de développer des centrales de cogénération, seuls ou à travers des partenariats", précise Philippe Marcuz, country manager de la firme britannique pour la Belgique.

Mais le repreneur n'entend pas non plus supprimer les autres activités développées par Foronex qui restent liées au bois. Elle dispose d'une flotte de 200 camions pour assurer le transport du bois et s'est aussi orientée vers les litières animales, notamment pour les chevaux. "La force de Foronex est justement d'avoir su développer différentes cordes à son arc", note encore Philippe Marcuz. Foronex emploie 250 personnes et dispose de trois sites de production en Belgique, à Wielsbeke, Bree et Manhay. En 5 ans, le groupe familial flandrien a connu une croissance de 40%.

 

Jean-Michel Lalieu

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés