Publicité

Le groupe prévoit de faire appel

ArcelorMitall prévoit de faire appel, selon un premier examen du dossier, à la suite de la condamnation par le conseil de la concurrence français à une amende de 301,7 millions d'euros pour entente sur les prix.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés