Publicité
Publicité

Le Pentagone préfère EADS à Boeing pour ravitailler en vol ses avions

L'octroi de ce méga-contrat, qui porte sur 179 appareils pour quelque 35 milliards de dollars, est un revers majeur pour l'avionneur américain, qui avait remporté la commande en 2003 avant de la voir annulée, après que des fraudes eurent été révélées.