Le risque de fermeture de l'usine GM d'Anvers s'amenuise (syndicats)

Le risque que l'usine de General Motors (GM) située à Anvers ferme ses portes s'est à nouveau quelque peu amenuisé jeudi, ont indiqué les syndicats de GM à l'issue d'un entretien avec la direction dans la ville allemande de Rüsselsheim.

(belga) L'usine anversoise devrait tout de même fonctionner avec près de 1.200 personnes en moins en 2010. Sur les 4.474 personnes actuellement employées sur le site anversois, 3.200 devraient encore rester dans trois ans.Syndicats et direction de General Motors se sont réunis jeudi afin d'examiner comment résoudre le problème de la surcapacité de l'actuel modèle Astra. "Nous avons fait un certain nombre de propositions à la direction, qu'elle va examiner d'ici notre prochaine réunion", a expliqué Rudi Kennes du syndicat FGTB.

"Mais nous avons surtout clairement indiqué qu'il n'existe aucune base économique pour fermer une usine de GM en Europe". Une piste que semble maintenant également suivre la direction, car à l'issue de l'entretien les syndicats avaient l'impression que "la chance était grande que mardi prochain, lors du Comité économique à Bruxelles, aucune fermeture de l'usine d'Anvers ne sera annoncée".

Un groupe de travail restreint réunira à nouveau syndicats et direction les 24 et 25 avril prochains afin de continuer à travailler à ce problème.

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect