Publicité

Le Royaume-Uni va défendre les emplois britanniques

Le gouvernement britannique a lui même affirmé à plusieurs reprises ces derniers mois que d'éventuelles aides à la reprise d'Opel seraient liées à la préservation de ses activités en Grande-Bretagne, et avait refusé de s'engager sur une somme.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés