Le titre des Carrières Unies de Porphyre sera radié de la cote bruxelloise le 2 juillet

La radiation du titre de CUP s'inscrit dans le cadre de l'offre publique d'achat (OPA) lancée récemment sur la société belge par Eurovia, une filiale du groupe français Vinci, l'un des leaders mondiaux dans le secteur des travaux publics.

(l'echo) L'action des Carrières Unies de Porphyre (CUP) sera radiée le 2 juillet prochain de la cote bruxelloise d'Euronext, avons-nous appris ce mercredi.

Eurovia, qui avait acquis 52% du capital de CUP pour 35,4 millions d'euros, avait annoncé en septembre dernier son intention de lancer une OPA sur le solde, aux mêmes conditions (2.340 euros par action), ce qui valorisait l'ensemble à près de 70 millions d'euros.

A l'issue de l'offre initiale, qui était ouverte entre le 6 novembre et le 1er décembre derniers, la filiale de Vinci contrôlait 89,01% du capital de CUP, soit 26.431 titres.

L'offre d'Eurovia avait ensuite été réouverte, toujours aux mêmes conditions, entre le 25 janvier et le 21 février.

Un mois plus tard, en annonçant ses résultats annuels, CUP, qui a essuyé une perte nette de 4,52 millions d'euros sur un chiffre d'affaires de 19,23 millions d'euros (-57%) en 2006, indiquait qu'Eurovia détenait alors 94,49% de son capital, soit 28.058 titres.

Hors, pour pouvoir lancer un squeeze out sur CUP et espérer radier le titre de la cote, la filiale de Vinci devait atteindre 95% des titres. Elle s'est donc mise en quête des actions UCP qui lui manquaient... Avec succès.

CUP, qui commercialise bon an mal an 2 millions de tonnes de porphyre (roche magmatique utilisée dans la décoration) par an, occupe environ 140 salariés.

Xavier Degraux

(c) Tijd Nieuwslijn (tel: +32 2 4231769; fax: 32 2 4231610; mail: cnd@mediafin.be)

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect