Le vice-Premier ministre russe propose à Eurostar de tester ses trains en Russie

Sergueï Ivanov a proposé indirectement à Eurostar les services de son pays à l'occasion d'une foire commerciale en France. "Si vos trains réussissent l'épreuve des chemins de fer russes, ils sembleront voler en Europe", a-t-il déclaré.

(AFP) - Le vice-Premier ministre russe a indirectement proposé au groupe Eurostar, dont les trains mal préparés à l'hiver ont été bloqués fin décembre dans le tunnel sous la Manche, de tester son matériel en Russie.

Mardi, lors de sa visite à la Semaine internationale du transport et de la logistique (SITL), en banlieue parisienne, Sergueï Ivanov est venu proposer ses services au stand d'Eurotunnel, le groupe qui exploite le Tunnel sous la Manche, a raconté à l'AFP un témoin de la scène, confirmant une information de l'agence russe Ria-Novosti.

"Nous vous proposons de tester vos trains en Russie où les froids sont réguliers et où la température atteint parfois -50 degrés", a déclaré Ivanov. "Si vos trains réussissent l'épreuve des chemins de fer russes, ils sembleront voler en Europe", a ajouté le vice-Premier ministre russe.

Plusieurs milliers de passagers avaient été coincés dans le tunnel sous la Manche dans la nuit du 18 au 19 décembre et le trafic d'Eurostar avait été interrompu pendant trois jours, perturbant les déplacements de dizaines de milliers de personnes. Une enquête indépendante avait concentré ses critiques sur Eurostar, qui avait mal préparé ses trains aux conditions hivernales et n'avait pas informé correctement ses clients.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés