Publicité

Leasinvest abandonne son OPA sur Immo Croissance

Après Cofinmmo, c'est donc au tour de Leasinvest de jeter l'éponge dans ce dossier qui avait démarré à la fin du mois de mai dernier.

Bruxelles (L'Echo) Leasinvest a annoncé ce mercredi, après la clôture des marchés, qu'il abandonne son offre sur Immo Croissance.

Dans un communiqué de presse, diffusé après Bourse, Leasinvest indique ainsi que "suite à la contre-offre sur les actions de la société d'investissement de droit luxembourgeois Immo Croissance, annoncée par le groupe islandais Baugur le 27 juin, à 329,15 euros par action de distribution et 926,16 euros par action de capitalisation, qui est 10,98 % plus élevée que la contre-offre publique volontaire conditionnelle que Leasinvest Real Estate a annoncé le 26 juin, à 296,59 euros par action de distribution (coupon n° 20 et suivants annexés) et 834,54 euros par action de capitalisation, le gérant de Leasinvest Real Estate a décidé conformément à la législation luxembourgeoise, après délibération, de retirer son offre".

Après Cofinmmo, c'est donc au tour de Leasinvest de jeter l'éponge dans ce dossier qui avait démarré le 21 mai dernier. La Sicafi dirigée par Serge Fautré avait alors son intention de lancer une offre publique d'achat sur Immo Croissance avec une valorisation de près de 120 millions d'euros. Un mois plus tard, la plus grande Sicafi belge relevait son offre de 4,5%. Une offre qui n'a toutefois pas obtenu le soutien du conseil d'administration d'Immo Croissance. Leasinvest avait ensuite renchéri sur l'offre de Cofinimmo avant que l'offre de Baugur ne viennent inciter Cofinimmo à jeter le gant. "Il ne serait pas crédible de notre part de faire une nouvelle proposition lorsque l'on voit l'écart de 16% entre notre offre et celle de Baugur", avait alors déclaré Serge Fautré, l'administrateur délégué de Cofinimmo.

Baugur reste donc seul actuelleement en lice dans la course au rachat d'Immo Croissance. Baugur se présente comme une société active dans la gestion d'enseignes commerciales fortes dans l'immobilier et les médias en Islande, en Scandinavie et en Grande-Bretagne. Le groupe emploie 70.000 personnes à travers le monde réparties dans 3.700 magasins. Son chiffre d'affaires dépasse 11 milliards d'euros. L'offre de Baugur est conditionnelle à l'obtention de 51% du total des droits de vote de la Sicav. En cas de succès de l'opération, le groupe islandais a l'intention de conserver la structure actuelle d'Immo-Croissance tout en lui apportant les moyens de se développer.

La Sicav luxembourgeoise Immo Croissance possède une quinzaine d'immeubles en portefeuille dont 4 situés à Bruxelles. L'an dernier, elle a dégagé un résultat d'exploitation consolidé de 11,9 millions d'euros, en hausse de 6,3%. La cotation des actions Immo-Croissance a été suspendue à la Bourse de Luxembourg et sur Euronext Bruxelles.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés