Publicité
Publicité

Les créanciers de Chrysler vont présenter une contre-proposition

Les créanciers de Chrysler vont présenter une contre-proposition moins défavorable que celle actuellement sur la table. Le gouvernement exige des créanciers obligataires de Chrysler de renoncer à 6,9 milliards de dollars de dette existante, en échange de 1 milliard de dollars de dette nouvelle.