Publicité

Les syndicats belges rassurés

Rudi Kennes de la FGTB a réagi avec soulagement à l'annonce de la vente d'Opel par GM à Magna. "C'est une chance unique pour Anvers d'arriver à une solution négociée et de maintenir l'activité dans l'usine", a-t-il déclaré. "Magna a toujours prétendu qu'il allait trouvait une solution pour l'usine d'Anvers", a ajouté M. Kennes. "Les autres options mettaient Anvers en péril". La CSC a aussi réagi positivement à cette annonce et estime qu'il s'agit du moins mauvais scénario pour Anvers où 2.600 personnes travaillent pour Opel.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés