"Liège doit améliorer sa compétitivité"

En marge de la publication des résultats du groupe ArecelorMittal, Michel Wurth, membre du comité de direction du sidérurgiste et responsable de l’acier plat en Europe, revient sur l'avenir de l'acier liégeois.

  • L’Europe de l’acier va-t-elle se limiter à la production de spécialités en se fournissant  avec des aciers en provenance des pays émergents.
  • Les hauts-fourneaux liégeois ont-ils toujours un avenir?
  • Quelles sont les atouts de Liège ?
  • Comment Liège peut-il miser sur une réouverture ?

Par la compétitivité mais aussi la flexibilité. La crise montre à quel point la sidérurgie doit être plus flexible aujourd’hui. Il faut une réaction rapide sur la production. Cela permet de gagner sur certains handicaps comme le salaire. Aujourd’hui, Liège a gagné en compétitivité. Mais reste qu’au final c’est le client qui va décider d’une relance ou  non. Il est cependant difficile de dire où sera la demande dans trois ans.

FXL

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés