Nippon Steel et Arcelor Mittal prévoient une nouvelle usine aux USA

Les deux principaux groupes sidérurgiques du monde, Arcelor Mittal et Nippon Steel, ont décidé de construire une nouvelle usine conjointe aux Etats-Unis pour doubler leur production d'aciers plats pour l'automobile dans ce pays, a affirmé lundi le quotidien japonais Nikkei.

(afp) Arcelor Mittal et Nippon Steel possèdent déjà une usine en coentreprise dans l'Indiana, qui produit 500.000 tonnes d'acier par an.

Une deuxième usine permettrait de répondre à la demande croissante des constructeurs automobiles japonais implantés aux Etats-Unis, comme Honda et Toyota, explique le Nikkei, selon qui le coût du projet s'élève à environ 30 milliards de yens (195 millions d'euros).

Cette décision a été prise lors d'une rencontre à New Delhi entre le PDG d'Arcelor Mittal, Lakhsmi Mittal, et son homologue de Nippon Steel Akio Mimura, en marge d'une réunion des industriels mondiaux de l'acier.

Arcelor Mittal et Nippon Steel sont déjà liés par un accord signé en 2001, en vertu duquel ils partagent des programmes de recherche et développement ainsi que des licences pour les aciers destinés à l'automobile.

Ils exploitent également depuis 2003 une usine à Shanghaï, en coentreprise avec le fabricant d'acier chinois Bao Steel.

Ces accords, signés entre Nippon Steel et Usinor, puis Arcelor, ont été confirmés lors de la prise de contrôle de ce dernier par Mittal Steel.

Interrogé, un porte-parole de Nippon Steel a déclaré que "la façon de réorganiser nos relations avec Mittal est une question qui figure depuis longtemps à notre programme, mais rien de spécifique n'a encore été décidé".

Photo belga

Publicité
Publicité

Echo Connect