Nouvelles usines chinoises en vue pour VW et Honda

©-

La Chine séduit les constructeurs automobiles. Honda a ainsi annoncé la construction d'une deuxième usine dans le pays, alors que VW songe à y installer une cinquième.

 (Reuters) - Grands chantiers en vue en Chine. Le japonais Honda a en effet annoncé mercredi que sa coentreprise automobile avec le chinois Dongfeng allait construire une deuxième usine en Chine pour 1,15 milliard de yuans (119 millions d'euros).

Cette nouvelle usine, située dans la banlieue de Wuhan, dans le centre de la Chine, doit permettre au constructeur d'accélérer son développement sur le premier marché automobile mondial.

L'usine, qui devrait entrer en activité au second semestre 2012, aura une capacité de production annuelle initiale de 60.000 véhicules.

Toutefois la capacité totale prévue de ce site de production est de 240.000 véhicules, a indiqué Honda.

Le constructeur japonais envisage également d'accroître de 40.000 véhicules la capacité de production de l'usine Dongfeng Honda déjà en fonctionnement, ce qui la porterait à 240.000 unités.

En conséquence, lorsque la production sera lancée dans sa nouvelle usine, la coentreprise sino-japonaise aura une capacité de production annuelle de 300.000 véhicules en 2012.

Honda intervient également dans deux autres usines en partenariat avec Guangzhou Automobile dans le sud de la Chine, où sont fabriqués les modèles Accord, City, Odyssey et Fit, et dont la capacité de production combinée s'élève à 360.000 véhicules par an.
Le président de Guangzhou Auto, Zhang Fangyou, avait dit en novembre à Reuters que la coentreprise avec Honda pourrait doubler la capacité de production de sa plus petite usine, pour la porter à 240.000 véhicules en 2010.

Sans tenir compte de cette possible augmentation mais en incluant une autre usine de Honda dont la production est destinée aux seules exportations, la capacité totale de production du constructeur japonais en Chine devrait atteindre 710.000 véhicules en 2012.

Une cinquième usine pour VW

De son côté, Volkswagen, le premier constructeur automobile européen, envisage de construire sa cinquième usine en Chine en collaboration avec son partenaire chinois FAW Group, rapporte mercredi le journal chinois 21th Century Business Herald.

Cette nouvelle usine, implantée à Guangzhou, dans le sud-est de la Chine, produira des modèles de la marque Seat, indique le journal en citant des dirigeants de Volkswagen en Chine, dont il ne préxise pas les identités.

VW et FAW Group exploitent déjà ensemble quatre usines, situées à Shanghai, Nanjing, Changchun et Chengdu, et qui produisent, entre autres, des modèles Jetta, Bora, Golf, Sagitar et Audi.

Le constructeur allemand travaille également avec SAIC Motor sur la production de voitures Passat, Santana, Polo et Skoda.

VW, premier constructeur étranger en Chine, a fait savoir dans un communiqué envoyé par courrier électronique que sa première mesure était d'augmenter les capacités des sites de Nanjing et Chengdu et aucune information précise n'était disponible concernant cette nouvelle usine à Guangzhou.

Volkswagen a dévoilé fin 2009 un projet d'investissements en Chine de 4 milliards d'euros jusqu'en 2011 pour y accroître sa capacité de production et y consolider son activité de Recherche & Développement.

Le PDG des activités chinoises de VW, Winfried Vahland, a également indiqué en fin d'année dernière qu'il souhaitait plus que tripler ses ventes dans le sud de la Chine d'ici 2018.

Cet objectif doit permettre à VW de doubler ses ventes à 2 millions de véhicules dans le même temps sur l'ensemble de la Chine, nouveau premier marché mondial de l'automobile.

VW a vendu 1,4 million de voitures en Chine en 2009, soit une progression de 36,7% par rapport à 2008. 

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés