Publicité

Obama juge les plans de GM et Chrysler "trop optimistes"

Les plans de restructuration de General Motors (GM) et de Chrysler, retoqués lundi par la Maison Blanche, souffraient d'avoir été bâtis sur des hypothèses de marché trop optimistes au vu de l'effondrement de leurs ventes aux Etats-Unis.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés