Publicité

Onze candidats pour Alitalia

Onze candidats ont répondu à l'appel d'offres pour le rachat d'une participation de contrôle dans la compagnie italienne Alitalia, a annoncé lundi le ministère italien de l'Economie dans un communiqué.

(belga) Parmi les candidats ayant "manifesté leur interêt", figurent la banque italienne Unicredit, le fondateur de la compagnie italienne Air One, Carlo Toto, et les fonds d'investissement italien Management e Capitali et américain TPG, a précisé le ministère.

Ces "manifestations d'intérêt" n'engagent pas leur candidat à déposer une offre ferme et laissent encore de la place à une candidature ultérieure, par exemple d'Air France-KLM, puisque tout consortium candidat pourra s'ouvrir à de nouveaux partenaires d'ici au dépôt des offres fermes. Air France KLM n'a pas répondu à cet appel d'offres, estimant que les conditions ne sont "aujourd'hui" pas réunies, mais a exprimé sa volonté de poursuivre sa coopération avec la compagnie italienne, dont il détient 2%.

Le gouvernement italien, toujours actionnaire à 49,9% d'Alitalia, met en vente au moins 30,1% du capital afin d'obliger le repreneur à lancer une OPA sur la totalité des actions de la société, conformément à la législation italienne. Le processus de vente est prévu pour durer six mois, selon le ministère de l'Economie. Alitalia a dévoilé dimanche soir l'état désastreux de ses finances, révélant que la perte nette avait atteint l'an dernier 380 millions d'euros, loin de l'équilibre espéré il y a un an

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés