Opel Astra: "pas de décision sur bases économiques" (syndicats)

Les syndicats de General Motors (GM) se sont dits très déçus d'apprendre que le nouveau modèle Astra ne serait pas produit à Anvers. "Nous déplorons surtout que la décision n'ait pas été prise sur base économique mais politique", ont-ils fait savoir mardi.

(belga) Les responsables syndicaux interrogés ont fait savoir qu'ils n'avaient pas reçu une "réponse correcte" de la direction à la question de savoir pourquoi Anvers n'avait pas été choisi."Contrairement à ce que la direction prétend, ce n'est pas une bonne nouvelle", a réagi Luc Van Grinsven (CSC). "La seule victoire obtenue tient dans le fait que l'usine d'Anvers restera en activité jusqu'après 2010, même si ce sera dans une version très réduite" a-t-il ajouté. L'hypothèse de la suppression d'une pause pour réduire le nombre d'emplois de 1.400 unités n'est par contre pas encore définitivement établie, affirment les syndicats. "Nous ne sommes pas demandeurs" d'une telle solution, a indiqué Rudi Kennes (FGTB), qui prône plutôt un saupoudrage des pertes d'emplois dans les trois pauses existantes.

Dans l'immédiat, les syndicats appellent le personnel de GM Anvers à s'abstenir de tout mouvement de grève, cela alors qu'une certaine tension régnait vers 14h00 aux portes de l'usine, à l'arrivée des travailleurs de l'équipe de l'après-midi. "Les travailleurs ont été informés de la suppression de postes au début de leur pause, à 14h00.

Cette séance d'information a eu lieu au réfectoire de l'usine, où les ouvriers se trouvent toujours. Ceux-ci pourraient donc refuser de travailler", a indiqué Luc Van Grinsven.

Publicité
Publicité

Echo Connect