Publicité

Opel demande l'aide de la chancelière allemande

Le constructeur allemand Opel, filiale de l'américain en difficulté General Motors, a écrit à la chancelière Angela Merkel pour la convaincre de prendre de nouvelles mesures d'aide au secteur automobile. Opel demande des aides fiscales pour l'achat de nouvelles voitures, l'instauration de crédits bon marché pour les consommateurs et une prime pour la mise à la casse de véhicules âgés de plus de dix ans.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés