Opel: la FGTB poursuivra la grève jusqu'au 8 mai

Le syndicat socialiste FGTB a décidé de poursuivre la grève, entamée il y a six jours sur le site d'Opel Anvers, jusqu'au 8 mai compris, date à laquelle pourrait se tenir un comité économique européen.

(belga) Le syndicat socialiste FGTB a décidé de poursuivre la grève, entamée il y a six jours sur le site d'Opel Anvers, jusqu'au 8 mai compris, date à laquelle pourrait se tenir un comité économique européen, a indiqué mardi le syndicaliste Rudi Kennes.

Un comité économique européen devait normalement se tenir jeudi à Rüsselsheim (Allemagne), mais son président, le syndicaliste allemand Frans Claus, a informé les syndicats que les discussions sur l'avenir du site anversois avaient été ajournées.

Les syndicats espéraient recevoir une confirmation officielle de l'assemblage futur de 80.000 Chevrolet à Anvers. Ils souhaitaient aussi obtenir un deuxième modèle pour le site.

Officiellement, la direction ne serait pas encline à discuter jeudi car une journée d'action européenne, avec des arrêts de travail, est prévue ce jour-là dans tous les sites de General Motors. Les syndicats soupçonnent eux la direction de ne pas avoir suffisamment préparé les dossiers.

Une reprise du travail ou une poursuite de la grève était prévue jeudi soir selon les résultats des négociations qui étaient prévues à Rüsselsheim.

En raison de l'ajournement de la réunion, la FGTB a appelé à poursuivre la grève jusqu'au 8 mai. La CSC se prononcera mercredi soir.

La nouvelle date pour la réunion de concertation, le 8 mai, n'a pas encore été confirmée définitivement par toutes les parties.

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés