Publicité
Publicité

Patrie de l'automobile américaine, le Michigan tente de survivre au désastre

Au cours des dix dernières années, le Michigan a perdu la moitié de ses emplois industriels, soit 543.000 personnes qui ont dû quitter les usines. Quelle qu'en soit la cause, les constructeurs automobiles de Détroit n'ont cessé de perdre des parts de marché pendant des décennies avant que la crise financière de l'automne 2008 ne leur porte l'estocade.