Petrobras parvient à un accord avec la Bolivie pour ses deux raffineries

Le groupe brésilien Petrobras est finalement parvenu à un accord avec le gouvernement bolivien sur la vente pour 112 millions de dollars de ses deux raffineries nationalisées en Bolivie

(afp) Durant la réunion de mercredi, Petrobras avait fait une proposition définitive pour la vente de ses deux raffineries et avait donné jusqu'à jeudi au gouvernement socialiste bolivien d'Evo Morales pour obtenir une réponse, le menaçant de recourir aux tribunaux internationaux.Lundi soir, Petrobras avait donné un ultimatum de 48 heures à la Bolivie pour que la compagnie publique YPBF lui rachète les deux raffineries privatisées en 1999 et cédées à Petrobras à un peu plus de 100 millions de dollars à l'époque.

Les deux raffineries -Gualberto Villaroel à Cochabamba (centre), et Guillermo Elder Bell, à Santa Cruz de La Sierra (sud-est) - sont les plus grandes de Bolivie et produisent 40.000 barils par jour de produits raffinés. Elles fournissent la totalité de la demande bolivienne d'essence et 70% de la consommation de diesel, d'après Petrobras.

Photo belga

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés