Publicité

Pfizer Belgique: les syndicats craignent 150 pertes d'emploi

Les quelques 3.200 personnes qui travaillent pour Pfizer en Belgique devraient être fixées sur leur sort dans le courant de la journée. Pour rappel, le géant pharmaceutique a annoncé la suppression de 10.000 emplois dans le monde.

(belga) Alors que des mesures de restructurations viennent d'être annoncées chez Pfizer à New York, les syndicats craignent des conséquences pour la Belgique. "Nous craignons le pire pour les emplois à Ixelles", a indiqué lundi soir Jean-Raymond Demptinne (CSC) à l'agence Belga. Louvain-la-Neuve semble selon lui moins exposé.

Les syndicats de l'entreprise pharmaceutique Pfizer craignent la perte de 10 à 30% des emplois du site ixellois, soit 50 à 150 des 550 postes, selon le syndicat chrétien LBC.

Le secteur le plus touché serait celui des représentants médicaux, même si un scénario de fermeture paraît exclu. Selon la LBC, le marché belge est confronté à un surplus de représentants médicaux et il leur est de plus en plus difficile de décrocher des rendez-vous auprès des médecins. Un conseil d'entreprise est prévu à 10h30 chez Pfizer.

Pfizer a annoncé peu avant 19H00 (heure belge) la suppression de 10.000 emplois dans le monde. Le porte-parole de Pfizer Belgique a déclaré qu'il ne communiquera pas avant mardi midi. En Belgique, quelque 3.200 employés travaillent chez Pfizer. Quelque 550 personnes y travaillent dans les secteurs administratifs et commerciaux. Ce sont précisement ces départements que la direction devrait viser, selon la presse américaine.

photo belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés