Publicité

Pfizer fait plus que doubler son bénéfice en 2006

Le géant pharmaceutique américain Pfizer a annoncé lundi un bénéfice net plus que doublé à 19,337 milliards de dollars pour 2006 mais a souligné faire toujours face à un "environnement opérationnel difficile", qui nécessite de "transformer" le groupe.

(afp) Pfizer, qui prépare en ce moment un plan de restructuration et pourrait en annoncer dans la journée les détails, a réalisé un bénéfice par action en hausse de 257% à 1,32 dollar au quatrième trimestre, et en hausse de 144% à 2,66 dollars sur l'ensemble de l'exercice.

Ajusté des éléments exceptionnels, le bénéfice par action au 4e trimestre est 43 cents pour 49 cents sur la même période l'an passé. Les attentes des analystes financiers étaient d'un BPA ajusté de 42 cents.

Le chiffre d'affaires a progressé de 2% à 48,37 milliards de dollars en 2006. Il est resté quasi-stable à 12,603 milliards de dollars sur le 4e trimestre, a précisé Pfizer dans un communiqué.

"Même si nous avons atteint tous nos objectifs financiers pour l'année, nous continuons d'être confrontés à un environnement opérationnel difficile, y compris une forte concurrence et les risques inhérents au développement de nouveaux médicaments", a souligné le PDG du groupe Jeffrey Kindler.

Pfizer avait annoncé début décembre qu'il cessait tous les essais cliniques de son médicament Torcetrapib après avoir reçu les résultats d'une étude montrant un danger potentiel associé à la prise de ce médicament destiné à lutter contre le cholestérol.

Le groupe a également rappelé lundi avoir perdu aux Etats-Unis l'exclusivité sur les médicaments Zithromax et Zoloft, pour lesquels des génériques sont désormais disponibles.

Pfizer a toutefois déposé au cours du 4e trimestre auprès des autorités américaines compétentes des demandes d'autorisation pour deux nouveaux médicaments, le Lyrica et le Maraviroc, alors que quatre autres sont entrés dans la phase 3 de leur développement.

Le groupe a annoncé une conférence avec les analystes financiers pour lundi à 18H00 GMT, au cours de laquelle il pourrait annoncer des mesures de restructuration.

Le Wall Street Journal avait annoncé la semaine dernière que Pfizer pourrait supprimer plusieurs milliers d'emplois et fermer certains sites.

Fin 2006, le groupe avait déjà annoncé un "plan de transformation" avec pour premier effet la réduction de 20% de ses effectifs commerciaux aux Etats-Unis.

La progression du bénéfice net pour le 4e trimestre s'explique par la cession par Pfizer au groupe concurrent Johnson and Johnson de sa division de produits d'hygiène. Cela lui a permis de réaliser un gain de 7,9 milliards de dollars, inscrit sur l'exercice trimestriel sous revue.

Compte tenu de ce gain, le bénéfice opérationnel sur le 4e trimestre est de 9,449 milliards de dollars. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice net sur le 4e trimestre est de 3,047 milliards de dollars, en baisse de 15% par rapport à la même période l'année précédente et de 14,982 milliards de dollars, en hausse de 4%, sur l'ensemble de l'année.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés