Publicité

Quatre véhicules sur dix seraient immatriculés via internet

La part d'immatriculations de véhicules par internet a progressé en 2006 pour atteindre 38,98 % des immatriculations, annonce mardi le Service public fédéral Mobilité et Transports. Pour celui-ci, "cela constitue d'ores et déjà une des plus grandes réussites fédérales, en termes d'utilisation, dans le domaine de l'e-Gouvernement".

(l'écho avec belga) - Lancé en 2003, WebDIV est une application informatique qui a été développé dans le cadre de la logique d'e-government du gouvernement fédéral, afin de simplifier les démarches administratives nécessaires pour demander une immatriculation de véhicule. Elle permet aux courtiers et compagnies d'assurances, ainsi qu'aux sociétés de leasing, de réaliser eux-mêmes les immatriculations des véhicules de leurs clients. Actuellement, près de 40 % des inscriptions s'opèrent via cette application.

L'objectif fixé était d'atteindre, à terme, que la moitié des nouvelles immatriculations se fasse par le biais de WebDIV.

Cet objectif devrait être atteint dans le courant de 2007, estime le SPF Mobilité et transports. En 2006, le Service a immatriculé 1.563.391 véhicules et a radié 720.349 plaques d'immatriculations. 2006 fut une année faste en termes d'immatriculation de nouveaux véhicules: le cap des 5 millions de véhicules immatriculés en Belgique a été dépassé.

Photo belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés