Retour en Bourse d'Amadeus: Air France-KLM va récupérer 250 millions d'euros

Le retour en Bourse fin avril de l'espagnol Amadeus, l'un des leaders mondiaux de la réservation de voyages, va permettre à Air France-KLM de récupérer plus de 250 millions d'euros par une réduction de sa participation, indique le journal Les Echos. L'opération pourrait se faire dès le 29 avril.

(afp) - Le retour en Bourse fin avril de l'espagnol Amadeus, l'un des leaders mondiaux de la réservation de voyages, va permettre à Air France-KLM de récupérer plus de 250 millions d'euros par une réduction de sa participation, indique le journal Les Echos dans son édition de mardi.

Interrogés par l'AFP, le groupe Amadeus et la compagnie Air France-KLM se sont refusés à tout commentaire.

Selon les Echos, l'opération, qui devrait se traduire par la cession de 3,6% du capital pour Air France-KLM, permettrait de "récupérer quelque 250 millions d'euros en cash" et de gonfler ses actifs comptables d'environ 1,6 milliard d'euros.

Ce calcul est effectué sur la base d'une valorisation estimée à 8 milliards d'euros à l'issue de la réintroduction en Bourse.

L'opération pourrait se faire dès le 29 avril, précise le quotidien, et une réunion de calage avec les autorités de régulation devrait avoir lieu mercredi à Madrid, "afin d'arrêter le document officiel".

Le groupe aérien franco-néerlandais Air France-KLM détient encore 23,14% d'Amadeus, aux côtés d'Iberia et de Lufthansa (11,57% chacun), et des fonds d'investissement BC Partners et Cinven (52,3%).

Amadeus avait annoncé fin mars son intention d'introduire à la Bourse de Madrid au moins 25% de son capital au cours du premier semestre 2010, cinq ans après son rachat partiel par BC Partners et Cinven et son retrait de la cote.

Dans le détail, les 25% du capital d'Amadeus mis en Bourse seraient composés à 10% d'actions nouvelles et à 15% de titres cédés par les actionnaires actuels au prorata de leur participation actuelle, indique le quotidien.

Ainsi, pour Air-France KLM, cela représenterait 3,5% du capital, ce qui lui permettrait également de conserver quelque 20% du capital d'Amadeus.
Réservée aux investisseurs institutionnels, cette IPO serait l'une des plus importantes introductions en Bourse en Europe depuis le début de la crise financière.

Pour les analystes du CM-CIC, cette opération est une bonne nouvelle à double titre, car elle permettra au groupe aérien de récupérer du cash mais également, "d’afficher une situation nette plus proche de la réalité".

En effet, les quelque 20% que va conserver Air-France KLM pourraient atteindre leur juste valeur, une fois la valorisation d'Amadeus connue.
A la Bourse de Paris, le titre Air-France-KLM prenait 1,83% à 12,50 euros dans un marché stable vers 10H45 (08H45 GMT).

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés