"Rio Tinto a espionné la Chine pendant 6 ans"

©AFP

Rio Tinto a pratiqué l'espionnage industriel en Chine durant six ans, affirment les services secrets chinois dans un rapport rendu public samedi. Quatre membres du personnel du groupe minier ont été arrêtés en Chine le 5 juillet sous ces accusations. Rio Tinto a jugé qu'elles étaient dénuées de tout fondement et que ses employés n'avaient pas corrompu d'aciéries chinoises pour obtenir des informations.

(reuters) - Le groupe minier est accusé de corruption et d'espionnage depuis six ans dans un rapport de l'Administration nationale chinoise pour la protection des secrets d'Etat, publié samedi par son site internet

"L'importance des données d'intelligence du secteur de l'acier dans notre pays retrouvées sur les ordinateurs de Rio Tinto et les dommages importants portés à la sécurité de l'économie nationale et ses intérêts sont absolument évidents", peut-on lire dans ce rapport.

A cause de cet espionnage industriel, selon les services secrets chinois, les sidérurgistes chinois ont payé 700 milliards de yuan (environ 72 milliards d'euros) en trop pour importer du minerai de fer. Les services secrets n'ont pas indiqué de quelle manière ils étaient arrivés à ce chiffre.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés