Siemens confirme être visé par une enquête anti-cartel

©REUTERS

Le conglomérat industriel allemand Siemens a confirmé mercredi être visé par une enquête anti-cartel de la Commission européenne concernant des fabricants d'équipements pour réseaux électriques.

(AFP) - "Nous pouvons confirmer qu'il y a eu des perquisitions de la Commission européenne (chez Siemens). Siemens coopère intégralement avec les autorités", a déclaré à l'AFP un porte-parole de Siemens, Jörn Roggenbuck.
Siemens "a déjà évoqué ce sujet à plusieurs reprises" dans des documents officiels concernant le 3e et le 4e trimestres de l'exercice 2009 ainsi que le trimestre de l'exercice 2010, a ajouté le porte-parole.


Selon des sources du secteur, les perquisitions menées concernent des activités antérieures à l'année 2006.
La Commission européenne a indiqué mercredi avoir procédé le 20 janvier à des perquisitions chez plusieurs fabricants d'équipements pour réseaux électriques qu'elle soupçonne d'avoir constitué un cartel. Bruxelles les soupçonne d'avoir "violé les règles de la concurrence de l'UE qui interdisent les cartels et les pratiques restrictives". Les équipements concernés sont des FACTS (systèmes flexibles de transmission en courant alternatif).

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés