SolVin (Solvay/BASF) envisage de construire une nouvelle usine en Asie

L'entreprise SolVin, détenue à 75% par le groupe chimique belge Solvay et à 25% par son concurrent allemand BASF, a annoncé ce vendredi qu'elle prévoyait de créer une seconde unité de production de latex de polychlorure de vinylidène (PVDC), probablement en Asie. Le groupe compte prendre sa décision définitive au troisième trimestre 2007

(afp) Le latex de PVDC est un matériau utilisé pour protéger les emballages des marchandises à risque telles que les denrées alimentaires ou les produits pharmaceutiques. Très efficace, il résiste à la vapeur d'eau et à l'oxygène, aux huiles et aux matières grasses, aux produits chimiques, ainsi qu'à d'autres gaz et odeurs.

A ce jour, SolVin possède déjà une unité de production de latex de PVDC à Tavaux, dans l'Est de la France.

Mais, "pour répondre à une demande mondiale en croissance", l'entreprise "envisage de construire une nouvelle unité de production dotée d'une capacité annuelle de 10.000 tonnes, qui pourrait être établie en Asie, par exemple sur le site Solvay à Map Tha Put en Thaïlande". Leader européen dans le secteur du PVC, SolVin emploie près de 2.000 salariés.

Photo Belga

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés