VT Group accepte un rachat par Babcock à 1,48 milliard d'euros

Le groupe de défense britannique VT Group a recommandé une offre d'achat à 1,326 milliard de livres (1,478 md EUR), en numéraire et en actions, de son compatriote et concurrent Babcock, a annoncé ce dernier mardi dans un communiqué à la Bourse de Londres.

(afp) - Le groupe de défense britannique VT Group, qui avait rejeté par deux fois des propositions de son compatriote Babcock, finit par céder après avoir été lui-même repoussé à plusieurs reprises par Mouchel, un autre acteur de la défense britannique.

Le 4 mars, VT avait accepté en désespoir de cause d'ouvrir ses comptes à Babcock. Le groupe y a été poussé par certains de ses actionnaires, selon la presse, notamment l'assureur Scottish Widows, actionnaire également de Babcock.

Babcock explique que son offre, à 361,6 pence en numéraire et 0,701 action Babcock, valorise VT à 750 pence par action si l'on considère le cours de Babcock le 12 février, veille de l'annonce de son intérêt pour son compatriote, et à 734,9 pence au cours de clôture de lundi soir, soit une prime de 45% par rapport au prix de clôture de VT le 12 février.

La valeur de 1,326 milliard de livres annoncée correspond à la valeur de Babcock lundi soir.
Babcock estime que cette acquisition "rapprochera deux groupes aux modes opérationnels, à la clientèle et aux coeurs de métier complémentaires", et que "sa logique stratégique et financière est irréfutable".

Le nouveau groupe aura une "large capacité" dans le domaine de la défense britannique, qu'il s'agisse de l'armée de l'air, de terre, de la marine, des infrastructures, de la formation au maniement des engins ou de la communication, a fait valoir Babcock.

Son président Mike Turner s'est dit "ravi" d'une acquisition "d'une telle qualité", qui entre "dans la stratégie du groupe d'être la première entreprise de support technique (dans le domaine de la défense) du pays". Le président de VT Mike Jeffries est resté plus sobre, jugeant que l'offre de Babcock était "attractive pour les actionnaires, à la fois par la prime immédiate qu'elle représente et grâce à la possibilité de bénéficier des synergies liées à cette alliance".
VT Group gagnait 3,62% à 715 pence à l'ouverture de la Bourse de Londres, et Babcock cédait 0,03% à 532,32 pence, dans un marché en hausse de 0,28%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés