Wienerberger va fermer 27 de ses 200 sites

Le spécialiste de la brique et des matériaux de construction est présent en Belgique, depuis le rachat de la société Koramic. Plus d'une quinzaine de sites sont localisés dans notre pays.

Bruxelles (afp) - Le groupe autrichien de matériaux de construction Wienerberger, numéro un mondial de la brique, a annoncé mercredi la fermeture de 27 de ses quelques 200 sites de fabrication dans le monde d'ici fin 2008 pour faire face à la baisse de l'activité.

Le groupe a également annoncé mercredi une baisse plus importante que prévue de son bénéfice net (-44%) sur les neuf premiers mois de 2008. Les fermetures concernent 1.400 salariés dans le monde

"Les fermetures auront lieu dans les pays les plus touchés par la baisse de l'activité, notamment au Royaume-Uni et en Allemagne. D'autres fermetures déjà prévues ont été avancées", a déclaré à l'AFP une porte-parole du groupe, Karin Hofman.
En Belgique, Wienerberger est présent au travers de l'ancienne entreprise cotée en Bourse Koramic et y dispose d'une quinzaine de sites.

Le groupe autrichien de matériaux de construction Wienerberger, numéro un mondial de la brique, a annoncé mercredi une baisse de 44% de son bénéfice net sur neuf mois à 133 millions d'euros, plus importante que prévue suite à la crise financière.
Les analystes tablaient sur une baisse du bénéfice de 31% à 145,2 millions d'euros.

Le groupe explique ce recul par une baisse des activités de construction dans la plupart des pays d'Europe de l'ouest.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés