ATT/Telecom Italia: le gouvernement italien "très préoccupé" (ministre)

Bruxelles (AFP) L'annonce de négociations par l'américain ATT en vue d'acquérir une participation dans Telecom Italia suscite "une énorme préoccupation" au sein du gouvernement italien, a déclaré le ministre italien des Télécommunications Paolo Gentiloni dans une interview publiée lundi.

"Nous suivons la situation avec la plus grande attention. Nous avons été informés (des discussions, ndr) seulement en fin de journée, après 19H00 locales (17H00 gmt) dimanche de la réunion extraordinaire du Conseil d'administration de Pirelli, convoquée pour évaluer l'offre sur Olimpia", a raconté le ministre au quotidien de Rome Il Messaggero.

Il a évoqué "le risque d'un démembrement" de Telecom Italia.

Le ministre italien des Infrastructures Antonio Di Pietro a également affirmé à l'agence Ansa que cette annonce était "plus que préoccupante", ajoutant que le "gouvernement devait être prêt à s'opposer" à une telle action.

L'opérateur de télécommunications américain ATT a annoncé dimanche mener des négociations en vue d'acquérir une participation au sein de la holding de contrôle de l'opérateur italien Telecom Italia.

Dans un communiqué, ATT a précisé négocier pour acquérir un tiers d'Olimpia S.p.A., une compagnie holding qui détient elle-même 18% des actions ordinaires de Telecom Italia.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect