Barco en-dessous des attentes du marché au premier trimestre

Le groupe courtraisien Barco a dégagé, au cours du premier trimestre 2007, un bénéfice net de 7,5 millions d'euros (0,62 euro par action), en progression de 2,3%, sur un chiffre d'affaires total de 172,5 millions d'euros, en hausse de 0,2%. Les analystes attendaient mieux. D'après nos calculs, ils tablaient sur un bénéfice net de 9,9 millions d'euros (0,81 euro par action), sur un chiffre d'affaires total de 180,7 millions d'euros.

(l'écho) Le groupe courtraisien Barco, qui est spécialisé dans toute une série de niches du marché de l'électronique poussée, en particulier dans l'imagerie, a dégagé, au cours du premier trimestre 2007, un bénéfice net de 7,5 millions d'euros (0,62 euro par action), en progression de 2,3%, sur un chiffre d'affaires total de 172,5 millions d'euros, en hausse de 0,2%. Et son résultat opérationnel (Ebit) a atteint 9,7 millions d'euros (+6,6%), ce qui représente une marge de 5,6%.

Les analystes attendaient mieux. D'après nos calculs, ils tablaient sur un bénéfice net de 9,9 millions d'euros (0,81 euro par action), sur un chiffre d'affaires total de 180,7 millions d'euros et sur un Ebit de 12,7 millions d'euros. Soit une marge de 7%, contre 5,4% au premier trimestre de 2005... et 8,1% sur l'ensemble de 2006.

"Sauf le chiffre d'affaires du premier trimestre des activités vendues de l'ancienne division Manufacturing Services (Ndlr: un désinvestissement finalisé aux alentours de fin juin), le chiffre d'affaires a progressé d'1,6%, a précisé Barco par voie de communiqué. En outre, vu la baisse de 9% du taux de change dollar/euro par rapport au premier trimestre 2006, le chiffre d'affaire s'est élevé à 5,6%."

Sur l'ensemble de l'année, Barco, qui a enregistré d'importantes commandes au premier trimestre (+19%), surtout dans la région Asie-Pacifique (30% de l'ensemble), et annonce le lancement de nouveaux produits, vise toujours une croissance de "6 à 9%" de son chiffre d'affaires et une "rentabilité améliorée" (marge opérationnelle de 10%?). "Mais les incertitudes concernant le taux de change dollar/euro restent un facteur dont il convient de tenir compte", ajoute Barco.

Ces prévisions avaient été répétées par le management de l'entreprise courtraisienne récemment. Elles étaient alors basées sur un taux de change d'1,3 dollar par euro. Or le dollar ne cesse de faiblir face à l'euro...

Pour rappel, environ 45% des rentrées du groupe sont exprimées en dollars (devise qui a reculé de 10% face à l'euro ces 12 derniers mois).

Sur le seul deuxième trimestre, Barco table prudemment sur une "accélération", tant de son chiffre d'affaires que de son Ebit.

Pour rappel, lors de l'annonce de ses résultats annuels, Barco n'avait pas publié de prévisions spécifiques pour le premier trimestre de 2007, rompant ainsi avec une longue tradition, dans le but de réduire la volatilité d'un titre qui a quitté le Bel 20 le 1er mars dernier, au profit d'Ackermans & van Haaren.

Par ailleurs, Barco a annoncé ce mercredi matin le rachat, au premier trimestre, de 29.055 actions propres, portant son auto-contrôle à 4,37% (551.780 titres).

Ce mardi soir, à la clôture de la Bourse, le titre Barco valait 68,1 euros.

Publicité
Publicité

Echo Connect