Base gagne contre l'IBPT, Mobistar en profitera aussi

243 ©Lieven Van Assche

Bonne nouvelle pour les marges de Mobistar et Base... La Cour d'appel a cassé la dernière décision du régulateur (IBPT) concernant la baisse des tarifs de terminaison (MTR), ces montants que se facturent entre eux les opérateurs pour "terminer" les appels acheminés vers leurs réseaux. Si la nouvelle proposition de l'IBPT est entérinée, le 1er juillet, Base va "épargner" 30% sur ses MTR, Mobistar 13%... alors que Proximus va "perdre" 10%, toujours par rapport aux derniers MTR annoncés jusqu'ici.

Bruxelles (L'Echo) - Nouveau coup de tonnerre dans le ciel belge des opérateurs mobiles. Mobistar, qui publiera ses résultats mardi, et Base, la filiale de KPN, vont sans doute revoir leurs prévisions à la hausse grâce à une hausse de leurs tarifs de terminaison (MTR), ces montants que se facturent entre eux les opérateurs pour «terminer» les appels passés vers leurs réseaux.

De son côté, Belgacom a d'ores et déjà décidé de revoir ses prévisions, sans indiquer si ce serait à la baisse (plus que probablement) ou à la hausse. "La hausse indicative de l'Ebitda de plus de 14 millions d'euros escomptée pour 2008 et communiquée à la présentation des résultats de 2007 ne peut plus être considérée comme valable, stipule seulement le groupe dans un communiqué diffusé après Bourse. Les éventuels autres impacts n'ont pas encore pu être évalués à ce stade."

Ce nouvel épisode de la saga des MTR est la conséquence d'un arrêt rendu le 4 avril dernier par la Cour d'appel de Bruxelles. Celui-ci "casse" en effet, à la demande de Base, la décision prise le 18 décembre dernier par le régulateur fédéral du secteur (IBPT) concernant les réductions de MTR qui étaient destinées, à terme, à atteindre une symétrie des charges entre les différents opérateurs.

"Nous n'étions pas contre le principe de la symétrie, nous a expliqué le porte-parole de Base. Mais nous contestions le timing, qui nous empêchait, contrairement à Mobistar et à Proximus, d'amortir notre réseau."

Base, qui l'a donc emporté, n'a encore pris aucune décision concernant d'éventuelles demandes de dédommagements. Il n'a pas non plus chiffré l'impact de cette décision sur ses résultats annuels. Ce que Mobistar devrait faire ce mardi après Bourse.

L'IBPT, qui a suivi de manière très stricte les textes européens en la matière pour mettre fin à l'asymétrie belge en matière de MTR, semble lassé par ce dossier. Il relance une consultation nationale expresse sur le sujet, avec remise des avis au plus tard le 18 avril, dans une semaine. Et, plus important encore, il a décidé de revenir aux tarifs de terminaison envisagés pour 2008.... en août 2006. Même si ceux entamés en mai 2007 n'ont jamais été "cassés" par la justice.

Concrètement, si l'on compare les MTR prévus en 2006 pour le 1er juillet 2008 et ceux officialisés fin 2007 pour la même date, on constate que Base va "épargner" environ 30% et Mobistar 13%... alors que Proximus va "perdre" 10%.

Si la nouvelle mesure de l'IBPT entre effectivement en vigueur, le MTR de la filiale de Belgacom atteindra 7,93 eurocents par minute le 1er mai et 7,2 eurocents par minute le 1er juillet 2008 (montants indexés). Chez Mobistar, ce sera respectivement 9,94 et 9,02 eurocents. Et chez Base 12,52 et 11,43 eurocents.

Les tarifs de terminaison, qui se situent dans la moyenne européenne en Belgique selon une étude d'ESN, n'ont pas un impact direct sur les factures des consommateurs, dans la mesure où ils peuvent ou non être répercutés de manière partielle. Du côté des opérateurs en revanche, leur diminution pèse fortement sur les résultats, tout comme celle des tarifs de roaming.

Signalons enfin que, d'après nos confrères du Tijd, la Commissaire européenne Viviane Reding aurait l'intention de s'attaquer aux MTR cet été, en réclamant de nouvelles réductions. 

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés