Deutsche Telekom reconnaît avoir espionné ses cadres

Le géant des télécommunications allemand Deutsche Telekom a reconnu samedi avoir fait espionner les communications de ses dirigeants, ajoutant que l'affaire avait été confiée au parquet. L'affaire avait été révélée par le magazine Spiegel qui affirme que Deutsche Telekom a agi ainsi dans le but de démasquer l'origine de "fuites" à la presse.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés