Evadix prévoit de rester dans le rouge en 2007

Le groupe tournaisien Evadix, qui avait inauguré le segment Alternext en juin dernier, en augmentant au passage son capital de 5,1 millions d'euros, ne distribuera pas de dividende à ses actionnaires cette année.

(l'écho) Et pour cause, la société dirigée par Pascal Leurquin, qui est spécialisée dans l'imprimerie (Casterman et Etibel) ainsi que dans le mailing direct, a enregistré en 2006 une perte nette de 974.000 euros, à comparer avec un bénéfice de 419.000 euros, malgré une hausse de près de 28% de son chiffre d'affaires, à 37,6 millions d'euros. L'excédent brut d'exploitation, lui, est passé de 3,8 à 3,06 millions d'euros (-20%).

"Les nombreux nouveaux investissements ont eu un impact négatif sur le résultat net", reconnaît l'entreprise qui vient de restructurer certains de ses départements dans son communiqué. L'an dernier, Evadix a investi 12 millions d'euros dans une nouvelle rotative presse chez Casterman Printing, racheté la société belge d'étiquettes Etibel International et la firme roumaine de films d'emballage Marcu Press International.

Pour 2007, l'entreprise parle de "phase de consolidation", de "réduction de ses coûts de fonctionnement", d' "augmentation de rentabilit". Et Pascal Leurquin de prévoir "un résultat net en progrès, mais toujours négatif". Le retour aux bénéfices (et à leur croissance) est néanmoins déjà annoncé pour 2008 et 2009.

Xavier Degraux

Publicité
Publicité

Echo Connect