Publicité
Publicité

EVS sanctionné pour la faiblesse de son carnet de commandes

Le spécialiste de l'audiovisuel numérique a pulvérisé de nouveaux records trimestriels : chiffre d'affaires en hausse de plus de 50%, bénéfice net en progression de 66%. Avec en prime, un dividende brut de 1 euro à la clé. Mais cela ne suffit pas au marché qui sanctionne un carnet de comande faible...