EXCLU- Microsoft devrait s'implanter à Mons

Le géant américain des logiciels devrait s'implanter à Mons. Plus précisément sur le Parc scientifique Initialis, dans un bâtiment qu'occupait encore il y a quelques temps Telindus. Une annonce de confirmation officielle de cet investissement est d'ores et déjà programmée par les pouvoirs publics locaux et régionaux pour la fin de ce mois d'avril.

Bruxelles (L'Echo) - Depuis la visite, début du mois dernier, du ministre Marcourt (Economie et Emploi) dans les installations de Microsoft à Seattle, peu d'informations filtrent sur l'annonce, faite  sur place,  de l'implantation prochaine du géant américain  de l'informatique en  Région Wallonne.

Si certaines informations publiées dans la foulée immédiate de ce déplacement  sur  la Côte ouest  laissaient entendre que ce programme d'investissement se déploierait en province de Hainaut, tout indique aujourd'hui que Microsoft s'implantera à Mons.

Plus précisément sur le Parc scientifique Initialis, dans un bâtiment qu'occupait encore il y a quelques temps  Telindus, société passée aujourd'hui sous le contrôle de  Belgacom. Ce bâtiment est mis en vente depuis plusieurs mois et serait donc le futur point d'ancrage retenu pour y loger une activité de Microsoft.

Une annonce de confirmation officielle de cet investissement est  d'ores et déjà programmée par les pouvoirs publics locaux et régionaux  pour la fin de ce mois d'avril.

Dans tous les cas de figure, l'ampleur du projet porté par  Microsoft  à Mons  est, en première analyse en tout cas,  sans commune mesure avec les investissements de Google engagés sur des dizaines d'hectares, toujours dans l'arrondissement de Mons mais sur un zoning de l'entité  de Saint-Ghislain.

Sur  le Parc  Initialis, l'ex-bâtiment de Telindus,  qui abrita notamment un des calls centers de la firme malinoise, ne pourra accueillir qu'une petite centaine de collaborateurs.

H.L.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés